Catégories : ,

Le projet de loi sur le pouvoir d’achat a été dévoilé hier par Les Echos. Il indique que l’exécutif revalorise au 1er juillet de nombreuses prestations sociales. Le domaine du handicap est concerné.

L’Allocation de l’Adulte Handicapé (AAH) passera ainsi de 919.86€ à 956.65€ mensuels.

Les allocations familiales sont revues à la hausse avec une augmentation de 4%.

Concernant les familles précaires et monoparentales, le Revenu de Solidarité Active (RSA) augmente lui aussi de 4%.

L’indemnité inflation, aide d’un montant de 100€ qui a été versée à 40 millions de français à la fin 2021-début 2022, devrait être préférée au chèque alimentaire, estimé trop compliqué à mettre en place. L’exécutif a affirmé qu’il fera l’objet d’un décret et que ce versement s’effectuera en une seule fois à la rentrée scolaire. Le montant prévu est de 100€ par foyer, plus 50€ supplémentaires par enfant à charge.

Les aides pour le logement (APL) seront quand à elle augmentées de 3,5 %.

En revanche, aucune information n’a été communiquée sur une éventuelle revalorisation de l’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH) et de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH).

Sources : Dossier Familial, BFM TV.