Catégorie : ,

Le CrossFit est un sport qui allie gymnastique, endurance et le cardio. Depuis 2021, David Guedin, kinésithérapeute, propose des séances adaptées aux enfants handicapés moteur.

Tous les lundis, il accompagne ainsi une quinzaine de jeunes âgés de 7 à 20 ans. « Ils sont généralement répartis en groupe de cinq, en fonction de leur âge », explique-t-il. Épaulé par deux étudiants, le coach présente la séance du jour puis lance un échauffement ludique. « Ensuite on enchaîne les exercices, l’intensité monte et les enfants commencent à bien transpirer. »

Des activités variées.

Rameur, montée à la corde, burpees, passage d’obstacles, pompes… Les exercices proposés sont variés et surtout adaptés aux différents types de handicap moteur présents : amputations, hémiplégies, diplégies, quadriplégies ou encore maladies neuromusculaires. 

« Je fais très attention à changer souvent de programme pour que les jeunes ne ressentent pas un sentiment de lassitude. Cela permet de continuer à stimuler leurs muscles tout en évitant une routine », assure le kinésithérapeute.

Selon David Guedin, la pratique du CrossFit est une solution efficace pour améliorer la qualité de vie des enfants handicapés. « En décembre 2021, la Haute Autorité de Santé a reconnu que le renforcement musculaire devait être prioritaire pour ces jeunes. Grâce aux séances adaptives, ils travaillent leur mobilité et améliorent leur cardio, leur souplesse… »

Le sport pour prendre confiance en soi.

Les enfants gagnent aussi en indépendance fonctionnelle. « L’activité sportive améliore leur périmètre de marche. L’amélioration de leur capacité physique permet aussi de soulager certains actes de la vie quotidienne comme les transferts aux toilettes par exemple. » explique le professionnel. Il veut également pousser les enfants à sortir de leur zone de confort. « C’est très important car ils gagnent en estime de soi et sont fiers d’eux après avoir réussi les exercices. »

« Les jeunes sont toujours à fond »

 « Les jeunes sont toujours à fond, toujours motivés. Une maman m’a raconté que chaque lundi, son fils était ravi d’aller à l’école car il savait qu’il allait au sport ensuite ». Les jeunes apprécient le fait d’être en groupe et de ne pas avoir à faire leur rééducation seuls. Les parents ont aussi remarqué une évolution chez leurs enfants. « Ils sont de plus en plus autonomes et ont même des meilleurs résultats scolaires. Le sport permet d’alléger la vie des familles et des aidants. »

Contact

CrossFit Métamorphose – 9 chemin du Fort de la Motte Giron 21000 DIJON

Tél : 06-69-01-53-90

Crédit photos & interview : Ouest-France & France 3.